Matinée de restitution de l’article « Situation de co-construction » aux équipes 13 mai 2015

photo sém travail Morvan-Labex

Maison du Parc du Morvan, 13 mai 2015

Un temps de restitution a été organisé pour échanger avec les professionnels du Parc naturel régional du Morvan et de l’EPCC de Bibracte autour d’un article scientifique qui visait à restituer un propos collectif: « Situation de co-construction, identités et risques d’asymétrie: retour sur un dispositif de collaboration de recherche ».

Le diaporama proposé lors de la communication orale au colloque international « Acteures et chercheures de la participation : liaisons dangereuses et relations fructueuses », le 30 janvier 2015 à l’Université Paris-8, a été commenté.

La restitution, présentée par Karine Basset et Caroline Darroux auprès des Directeurs des institutions (Parc du Morvan, EPCC de Bibracte) et de plusieurs chargés de mission (Responsables de pôle, Conseiller scientifique, Directeur technique, Chargée de communication), a permis d’insister sur la nécessité de « préciser » les formulations utilisées par chacun, notamment dans la désignation des groupes socio-professionnels qui interagissent avec l’institution Parc du Morvan. Un débat subtil sur les mises en discours du territoire et de l’institution Parc, leur diffusion, leurs fondements, leurs impacts (notamment dans la possibilité d’élaborer conjointement un « bien commun ») a notamment ouvert une perspective de recherche pour les prochaines années.

Retour sur cette présentation:

Depuis mai 2014, notre atelier de recherche au sein du Labex « Innovations et territoires de montagne » s’est rapproché des équipes du Parc du Morvan et de Bibracte.

Diapositive2

Dans le cadre du renouvellement du label Grand Site de France, ces deux institutions, en lien avec le Conseil scientifique du Parc, ont proposé aux chercheurs d’observer les dynamiques à l’œuvre dans ce processus, et d’être un soutien scientifique à la démarche de « mobilisation des habitants » à laquelle invite cette labellisation. 9 chercheurs étaient venus rencontrer les équipes en mai 2014, lors de journées d’immersion et de travail au Centre de recherche de Glux-en-Glenne.

Suite à cette journée, de multiples allers-retours par le biais d’entretiens avec les participants (équipe de chercheurs, professionnels des institutions) ont permis de construire collectivement le sens donné à cette rencontre.

Diapositive4

La co-analyse met en évidence l’importance de ce moment de recherche collaborative comme moyen d’une prise de recul par rapport à l’activité quotidienne de chaque participant. Par ailleurs, les échanges se sont focalisés sur le rôle du Parc naturel régional du Morvan et son rapport aux « habitants ».

Diapositive6

Une partie des acteurs des institutions territoriales s’est spontanément positionnée vis-à-vis de problèmes qu’ils et elles attribuaient à une image négative du Morvan. Cette représentation s’applique d’une part au territoire du Morvan et, d’autre part, au Parc naturel régional : Quelle diffusion de cette image dans le temps et l’espace ? Quels fondements dans la pratique ? Quels impacts en terme d’adaptation au changement ?

Diapositive7

Une inquiétude existe notamment concernant l’évolution des paysages et la capacité des acteurs des territoires d’impulser conjointement un changement bénéfique ou de s’adapter au changement pour rester/redevenir un territoire attractif. Cette analyse permet de pointer les difficultés de la généricité de « la participation des habitants » : une catégorie de plus en plus présente dans les politiques publiques, qui tend à diluer les intérêts et les identités (dans des sous-catégories : « habitants », « élus », « techniciens », « agriculteurs », « touristes », etc.), tout en renforçant paradoxalement la perception d’habitants « cibles », plutôt que d’habitants « acteurs ».

Diapositive8

Finalement, l’engagement des différents professionnels s’ancre dans une conception commune de savoirs façonnés par ou pour l’action.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *